sunshine

Nouveautés :

                 

  • 20181008_110244
  • 20181008_110209
  • 20181012_095954
  • 20181012_100022
  • 20181015_100814

                                              

Étymologie d'Amigurumi


Il s’agit d’un mot formé des mots japonais ami, signifiant crocheté ou tricoté, et nuigurumi, signifiant peluche. Le terme occidental correspond à la prononciation originale en japonais.

Histoire

Lors de recherches sur les origines des amigurumis, Yoshihiro Matushita relate l’existence depuis 1185 de techniques textiles antérieures au tricot et au crochet. Sous l’ère Edo, entre 1603 et 1867, le Japon commerce avec les Pays-Bas, et la technique du tricot pourrait avoir été introduite en Asie à ce moment-là.

Les Samouraïs contribuent aussi au développement du tricot et du crochet, pour leurs accessoires (bourses, cordons, étuis) ou leurs sous-vêtements, confectionnés à partir de fil de soie ou de coton.

Sous l’ère Meiji, entre 1868 et 1912, le Japon entame une transition d’un système féodal vers un modèle de société plus moderne, qui signe le début de l’industrialisation du pays. Les japonaises sont alors invitées à apprendre les travaux d’aiguilles occidentaux.

Après la Seconde Guerre mondiale, le Japon traverse une grave crise économique. La diffusion de nouvelles techniques de tricot et de crochet offre alors une alternative pour les familles souhaitant créer des jouets pour leurs enfants.

Les amigurumis restent cependant très peu connus en dehors du Japon jusqu’en 2003. En 2006, ils figurent parmi les produits les plus populaires sur la plateforme de vente en ligne Etsy, où ils se vendent pour 10 à 100 $. Depuis, leur popularité continue à augmenter, notamment sur les sites internet comme Pinterest ou Ravelry, qui permettent et facilitent la diffusion de photos, d’explications ou de modèles.

De nombreuses publications et livres de modèles et tutos sont maintenant disponibles ainsi que de nombreuses vidéos sur Youtube.

Style


Les amigurimi sont la plupart du temps des animaux (comme des ours, lapins, chats, chiens…), mais ils comprennent aussi de petits objets qui correspondent à des usages humains comme des bonnets, de petits sacs, etc.

Détournés de leur origine de peluches ou de poupées, la plupart des amigurumi sont fabriqués ou achetés pour leur aspect décoratif.

Ce qui ressort généralement de l’esthétique des amigurumi, c'est leur caractère « mignon ». Pour mieux rendre cet effet, les animaux amigurumi présentent typiquement des têtes sphériques surdimensionnées rattachées à des corps cylindriques pourvus d’extrémités de tailles réduites.

Il n’y a cependant pas de contraintes concernant la taille ou l’apparence des ouvrages.

Techniques


Les amigurumi peuvent être soit tricotés soit crochetés. Ces dernières années, les amigurimi crochetés sont plus populaires et on les rencontre plus souvent.

Les amigurumi sont typiquement crochetés ou tricotés à partir d’un fil (en laine, coton ou en fibres synthétiques). Les plus simples sont fabriqués en spirale. Contrairement aux techniques de crochet occidentales, les rangs de mailles sont souvent travaillés continument, en spirale, et non joints par des mailles coulées. Cela permet d’éviter des jonctions de rang disgracieuses. Ils sont également fabriqués avec un crochet de plus petite taille que celle indiquée sur les pelotes de fil à crocheter, en mailles serrées, de façon à créer un maillage très serré et sans trous, et à éviter des fuites de rembourrage.

Les amigurumi sont fabriqués par éléments (tête, corps, membres) qui sont ensuite assemblées, sauf pour des modèles plus simples qui n’ont qu’une tête et un torse fusionnés en une seule pièce. La base et les extrémités sont parfois rembourrées avec de petites billes en plastique pour les équilibrer et obtenir un rendu plus vivant. Le reste est rembourré avec de la fibre synthétique ou naturelle.

(source : Wikipédia)

compteur.js.php?url=nTYf8YFoALI%3D&df=xl